Bye bye ALM [sem27]

Lundi 3 juillet sera une date marquée d’une pierre blanche pour de nombreuses créatrices.En effet, en fin de matinée, nous avons reçu un mail auquel  on ne s’attendait pas : ALittleMarket (ALM pour les intimes) ferme!

Quoi? Non! Pas possible, j’ai mal lu! Voici quelques des questions et remarques qui sont passées dans ma tête en apprenant la mort de cette plateforme française de vente de produits fait main.

Comme de nombreuses créatrices, j’ai été complétement abasourdie. Il m’a fallu quelques longues minutes pour comprendre et relire ce mail. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ALM avait bien caché son jeu. De nombreuses nouveautés, comme les brigades régionales, venaient d’être mises en place pour valoriser et promouvoir le fait main.

Quelle déception de lire ce mail! Quelle main dans la figure aussi! Quand on le lit, on ne trouve pas le respect, la gratitude auquel on se serait attendu… Un mail froid, impersonnel, digne d’une très grande entreprise sans coeur… Adieu la grande famille…

Après l’incompréhension, c’est la colère qui prend le dessus. Cette nouvelle arrive comme un cheveu sur la soupe.. Fin août, c’est la fin d’ALM pour les clients (et a fortiori pour les vendeurs). On a moins de deux mois pour se retourner…

“Généreusement”, la plateforme mère Etsy (qui vient donc de licencier l’équipe d’ALM) nous attend et nous accueille. Pour beaucoup, il s’agit du grand méchant loup américain. On voit foisonner les groupes sur Facebook et les invectives (voire diffamations) envers Etsy.

Perso, depuis janvier, j’étais justement en train de remettre en place ma boutique Etsy. Je venais d’ajouter des fiches et travaillaient un peu les guides du vendeur (une mine d’infos!).

Le changement est rude pour les vendeurs ALM et celles qui ne vendaient par ce biais se retrouvent le bec dans l’eau. Je vous laisse imaginer leur état ainsi que la peur du changement et la méconnaissance…

Moi, je n’ai jamais mis toutes mes œufs dans le même panier. J’ai la chance d’avoir choisi de toujours avoir ma propre boutique, non dépendante d’une plateforme de vente. Et je me félicite de ce choix!

Depuis l’annonce de la fermeture, on voit se développer plein de nouvelles plateformes, promettant monts et merveilles. Je suis cela avec un regard très critique. De formation,je sais qu’une telle plateforme ne peut pas sortir de terre en quelques semaine et être pérenne… Les vautours rodent…

Je vous parlerai probablement des sites que je choisirai. Je peux vous dire que mes créas seront sur Etsy (les avantages offerts aux anciens d’ALM sont franchements intéressenants, quoi qu’en disent les grincheux).

Certaines plateformes étaient en cours de développement bien avant l’annonce, d’autres sont l pour “sauver les ALM”. Beaucoup d’opportunités et donc beaucoup d’arnaques… Wait & see et PRUDENCE… Un brin de jujotte peut éviter bien des déboires…

“Voilà c’est fini…”

Je vous laisse découvrir le message que nous avons reçu, pour vous laisser juger du ton utilisé (qui n’a rien à avoir avec les autres communications de la Fine Équipe, telle qu’elle était nommée).

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.